Spot-On: Les boissons pour sportifs à l’hydrogel sont-elles supérieures aux autres boissons pour sportifs ?

2020-09-22 by Peter Hespel

Responsive image

Quel était l’objet de cette étude ?

Il a été prouvé que les stratégies nutritionnelles permettant d'augmenter l'oxydation des hydrates de carbone exogènes sans causer de douleurs gastrointestinales, peuvent avoir un effet ergogène lors d’exercices d'endurances de plus de 60 minutes. Ainsi, par rapport à l'ingestion d’hydrates de carbone à base de glucose uniquement, les mélanges isocaloriques de glucose-fructose augmentent le taux d'oxydation orale des hydrates de carbone, ce qui se traduit souvent par une amélioration des performances en raison d’un meilleur rendement de l’oxygène (O2).

Certains acteurs commerciaux ont affirmé  que l'ajout de pectine et d'alginate de sodium à un tel mélange glucose-fructose, qui facilite la vidange gastrique, stimule l'oxydation des hydrates de carbone et les performances lors des exercices d'endurance. Cependant, il manque des preuves scientifiques convaincantes pour étayer de telles affirmations.

Par conséquent, Barber et ses collègues des universités de Bath et Birmingham au Royaume-Uni, ont voulu étudier si l'ajout de pectine et d'alginate de sodium à un mélange glucose-fructose pouvait effectivement stimuler l'oxydation des hydrates de carbone exogènes lors d’une activité physique d’intensité modérée pendant 2h (60 % VO2max). Les sujets ont ingéré des boissons pour sportifs libérant 1,5 g d’hydrates de carbone par kg p.c. par heure, soit sous forme de mélange maltodextrine-glucose (rapport 1,4:1,0), soit sous forme de mélange maltodextrine-fructose 1,4:1,0, ou un mélange identique de maltodextrine-fructose avec ajout de pectine et d'alginate de sodium (Maurten, Göteborg, Suède).

Qu’est-ce que l’étude a mis en évidence ?

L'étude a montré que le taux d'oxydation des hydrates de carbone orales pendant un exercice d’endurance de 2h était en moyenne environ 20 % plus élevé avec l'ingestion de maltodextrine + fructose qu’avec une absorption isocalorique de maltodextrine + glucose. Cependant, l'ajout de pectine et d'alginate de sodium n'a pas augmenté la stimulation de l'oxydation des hydrates de carbone pendant l'exercice. Les symptômes gastrointestinaux ainsi que la sensation de fatigue étaient également semblables dans les deux cas.

Quelle est l’importance de cette conclusion en ce qui concerne les performances sportives ?

Cette étude confirme une fois de plus que les mélanges glucose-fructose peuvent effectivement entraîner des taux plus élevés d'oxydation des hydrates de carbone exogènes au cours d'un exercice prolongé d'intensité modérée par rapport aux boissons pour sportifs à base de glucose. Un taux plus élevé d'oxydation des hydrates de carbone est un mécanisme important sous-jacent à l'effet ergogène des boissons pour sportifs contenant des hydrates de carbone servant à stimuler les performances lors d’un exercice d'endurance prolongé.

Toutefois, basé sur les données scientifiques disponibles il est raisonnable de préciser que la formulation spéciale « boissons pour sportifs à l’hydrogel » contenant de la pectine et de l'alginate de sodium, ne présente pas d'avantages par rapport aux boissons pour sportifs traditionnelles à base de glucose-fructose.