Bain de bouche riche en glucides : fournir de meilleures performances en induisant le cerveau en erreur

2017-12-12 by Martijn Redegeld

Responsive image

On sait depuis longtemps qu'un apport en glucides est indispensable au cours d'un effort prolongé (> 60 minutes) pour pouvoir maintenir un haut niveau de performance. Depuis longtemps aussi, il est présumé que cet approvisionnement en glucides n'aurait aucun effet lors d'efforts intensifs de plus courte durée (< 60 minutes) car les réserves énergétiques de l'organisme sont suffisantes dans ce cas. Cependant, depuis quelques années, il apparaît clairement que les glucides peuvent également améliorer les performances obtenues lors de tels efforts intensifs plus courts, quoique dans une moindre mesure. Dans ce cas, les glucides ne constituent pas un apport de carburant mais agiraient sur le cerveau en « l'induisant en erreur ».  

De très nombreuses études démontrent que les performances accomplies lors d'exercices d'endurance intensifs de moins de 60 minutes s'améliorent considérablement lorsque le sportif se rince la bouche avec une boisson riche en glucides avant l'effort. Ce bain de bouche devrait durer 5 à 10 secondes. Le fait que cette boisson ait un goût sucré ou soit insipide ne semble faire aucune différence, pour autant qu'elle soit effectivement riche en sucre, par exemple une boisson isotonique pour sportifs. Cela signifie que les boissons dites à « zéro calorie » ne fonctionnent pas. En outre, le fait d'avaler ou de recracher la boisson après l'avoir utilisée en bain de bouche semble également ne faire aucune différence. Dans tous les cas, il a été démontré que le sportif accomplissait alors de meilleures performances qu'après l'usage d'un bain de bouche à base de boisson sans sucre en cours d'effort.  

Récemment, il s'est en outre avéré que l'utilisation d'un bain de bouche ne se limite pas à améliorer la seule endurance. Les exercices d'endurance prolongés ont généralement pour effet d'inhiber progressivement la capacité de réflexion et d'allonger les temps de réaction. Une étude récente a révélé que se rincer la bouche avec une boisson sucrée permet de contrecarrer cet émoussement de la réflexion et de la vitesse de réaction. Au cours d'un effort intensif d'environ une heure, un bain de bouche de seulement 5 secondes suffit pour que l'on n'observe plus aucune diminution du temps de réaction durant l'exercice.   

Comment est-ce possible ?

Lorsque vous consommez un en-cas savoureux pour calmer une sensation de faim, vous vous sentez souvent immédiatement mieux. Cette sensation est surprenante en soi car au moment où vous l'éprouvez, les nutriments contenus dans l'en-cas ingéré n'ont pas encore été absorbés par l'organisme. Un signal doit donc être transmis directement de la bouche au cerveau. L'effet du bain de bouche est également basé sur cette connexion entre la bouche et le cerveau. Au contact du bain de bouche, les récepteurs de sucre dans la bouche envoient un signal aux zones cérébrales chargées de la perception des « sensations agréables », c'est-à-dire les sensations de gratification et de plaisir. Ce signal indique au cerveau que des aliments riches en énergie sont en voie d'être absorbés par l'organisme, ce qui a pour effet d'entraîner une inhibition de la sensation de fatigue et une moindre production d'hormones de stress. De ce fait, l'exercice pourra être accompli plus facilement et plus rapidement.    

En résumé, le fait de se rincer la bouche 5 à 10 secondes avec une boisson riche en glucides permet d'exécuter plus facilement et plus rapidement un effort de moins de 60 minutes. Pour obtenir ce résultat, il n'est pas nécessaire que les nutriments soient absorbés par le corps : la bouche et le cerveau font tout le travail !

Références